Master 2 Ingénierie des Systèmes Électriques

Description

La 2ème année du Master EEEA, parcours « Ingénierie des Systèmes Électriques », a pour objectif de former des cadres capables de s’adapter dans les entreprises à tous les métiers du Génie Électrique. Les enseignements sont relativement généraux avec de l’informatique appliquée, et une dominante ‘courants forts’.

 Les compétences peuvent concerner la machine électrique, le réseau qui l’alimente, l’électronique qui la pilote, l’informatique qui la commande et la supervise, les systèmes qui la surveillent.

 Une certification « Labview » est délivrée par la société « National Instruments » aux étudiants qui ont réussi les tests.

A l’issue de la formation, les diplômés savent :

– gérer les composants électriques d’un système industriel complexe,

– définir et dimensionner une installation électrique basse tension dans le domaine industriel ou tertiaire,

– concevoir un ensemble « variateur-moteur », dimensionner les composants d’électronique de puissance et d’électrotechnique,

– choisir, régler et utiliser les systèmes numériques de mesure et les outils informatiques associés,

– mettre en œuvre des outils d’automatismes et de supervision globale d’un système de production,

– intégrer les aspects optimisation et fiabilité de fonctionnement dans la mise en œuvre des systèmes,

– choisir et mettre en place les outils de surveillance et de diagnostic en vue d’une maintenance prédictive.

La deuxième année de Master EEEA est accessible aux titulaires de la première année, ou sur dossier pour les titulaires d’un diplôme Bac+4 dans le domaine du Génie Électrique.

L’accès est également possible par Validation d’Acquis.

Les dossiers sont à rendre début Juin.

Systèmes numériques de mesure

– Éléments d’acquisition du signal

– Interface avec appareils de mesure

– Présentation de diverses solutions logicielles

– NI Labview

Droit du travail / communication d’entreprise/ Gestion de projets

– le contrat de travail

– droits et libertés dans l’entreprise

– résolution des litiges

– prise de parole en public

– conduite de réunion

Matériaux du Génie électrique, machines spéciales, efficacité énergétique

– structure des matériaux magnétiques

– pertes dans les matériaux magnétiques

– les alliages magnétiques

– les aimants permanents

– Machines monophasés

– Machines à réluctance variable

– Machines à aimants permanents

– les standards d’efficacité des moteurs

– les grandes machines synchrones

Commande des convertisseurs électromécaniques

– définition du vecteur espace

– contrôle de la machine asynchrone

– contrôle de la machine synchrone

– harmoniques de couple

– commande vectorielle

Diagnostic et maintenance prédictive

   – notion de maintenance

– capteurs et traitement de mesures

– détection de défauts dans les machines électriques

– tests d’isolations

– diagnostic vibratoire

– diagnostic des machines électriques

Supervision des systèmes industriels/ Convertisseurs statiques

– outils de programmation

– Principe de la supervision

– Les interfaces hommes – machines

– logiciel Win CC (Siemens S7)

– composants d’électronique de puissance

– convertisseurs à résonance

– commutation douce et dure

Outils informatiques

– gestion de bases de données

– réseaux informatiques

– transmission physique des données, codages, protocoles

– Éléments de théorie du signal

Projet de synthèse à caractère industriel

– Introduction au management de projet

– les phases d’un projet

– les outils de pilotage d’un projet

Stage en entreprise de 16 semaines

Une formation à l’habilitation électrique est proposée chaque année, indispensable dans beaucoup d’entreprises.

Les enseignements sont séparés en 2 semestres distincts. La promotion comprend environ 20 étudiants chaque année.

Le 1er semestre commence début Septembre pour se terminer en Février. Le 2ème semestre est un stage en entreprise. En Juillet ont lieu les soutenances de stage.

En contrôle continu, les étudiants ont au moins 2 notes de Devoir Surveillé et une note d’oral ou de TP dans chaque unité d’enseignement. En cas d’échec l’étudiant peut passer un examen de rattrapage uniquement dans les unités où il a échoué.

Chaque Unité d’Enseignement est associée à des crédits ECTS valables dans toutes les universités Européennes.

A l’issue du master, les étudiants trouvent assez aisément des emplois de cadre dans des société de services ou des industries.

Ils peuvent devenir :

  • ingénieur en bureau d’études,
  • ingénieur en recherche et développement,
  • chargé d’affaires dans le domaine des installations électriques,
  • ingénieur technico-commercial,
  • responsable de projets dans les métiers liés à l’automatisation des processus industriels,
  • ingénieur d’études dans la fonction publique,
  • chef de projet,
  • responsable maintenance et diagnostic
  • ingénieur d’essais et de mise en service
Responsable :

S. DUCHESNE   03.21.63.72.23

stephane.duchesne@univ-artois.fr

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider